Quelle blouse de travail vous irait le mieux ?

blouse de travail
Tenue devenue culte dans certains secteurs d’activité, le tablier, la veste ou la vareuse accompagne constamment le travailleur dans l’exercice de ses fonctions. Leur design a évolué pour assurer le bien-être des personnes qui les portent et pour leur procurer une bonne liberté de mouvement. L’éthique qui régit chaque filière exige parfois que le vêtement à porter doive être dans une couleur déjà prédéfinie. Cette différenciation facilite l’identification des différentes équipes, comme en milieu médical par exemple, les sages-femmes, les médecins, les infirmiers et les personnes qui sont au bloc opératoire ne portent pas le même ton. Les employés qui doivent respecter ce code couleur n’ont plus que la matière et le design comme principaux critères de choix, mis à part les petits détails qu’ils préfèrent. Les salariés des grosses sociétés n’ont aucun souci à se faire sur ce sujet puisque la plupart de ces dernières fournissent la tenue à leurs équipes. Dans ce cas de figure, les dirigeants donnent les indications nécessaires pour personnaliser les vêtements de leurs équipes, comme les coloris, les poches, la coupe, la longueur et leur spécificité.

Quelle blouse pour quel métier ?

Les métiers évoluent avec le temps et selon les besoins des gens, raison pour laquelle les vêtements sapés par un homme diffèrent de ceux mis par une femme. Les contraintes liées à chaque poste sont à l’origine de la création des modèles spécifiques qui doivent être en adéquation avec les exigences des postes concernés. Dans tous les cas, les tenues des travailleurs doivent être ergonomiques, fonctionnelles et confortables. Aussi, la sécurité de chaque employé étant primordiale, des règlementations et des normes, aussi bien européennes que françaises, ont été mises en place et encadrent la conception de ces vêtements de travail. Tous les professionnels ne portent pas les mêmes tenues, les quelques indications qui suivent confirment l’exactitude de cette allégation :

  • les gilets dotés de plusieurs poches et les parkas chauds pour les ambulanciers ;
  • les tuniques antimicrobiennes pour les médecins vétérinaires ;
  • les ensembles composés d’un haut et d’un pantalon pour le corps médical en pédiatrie ;
  • les pantalons et les hauts bleus pour le chirurgien et le personnel travaillant au bloc opératoire ;
  • les passe-couloirs et les tuniques pour les infirmiers ;
  • les tuniques pour les esthéticiennes ;
  • les chasubles et les tabliers pour les coiffeurs ;
  • la veste bleue ou imprimée pour les personnes assurant les travaux de ménages ;
  • les tenues en coton ignifugé pour les soudeurs ;
  • les tabliers en polyester et en coton pour les bouchers ;
  • les combinaisons pour les ouvriers.

Tous les professionnels trouveront assurément les bonnes tenues adaptées à leur métier et valorisant leur personnalité. Cliquez ici pour en dénicher avec rapidité.

Des tenues design

Le port d’une tenue pour s’adonner à ses occupations n’est pas toujours apprécié des travailleurs. Certains trouvent une forme de dénigrement dans ces habits et se sentent rabaissés en les mettant. Cette façon de voir est désormais révolue puisque ces tenues retrouvent leur prestige grâce au fait que les salariés se sentent bien dans leur peau en les mettant. Effectivement, la production des modèles à la fois confortables, sécuritaires, réglementaires, fonctionnels et stylés a favorisé le changement d’opinion de la majorité. Les nouvelles créations suivent les tendances en intégrant des matières innovantes et des coupes adaptées à chaque morphologie.
Les vestes à encolure Carmen sont à la mode et garantissent un look sexy, tout en donnant un air romantique à la personne. Le col lavallière accorde de l’élégance à l’apparence du travailleur. Les manches ballons et à volants concèdent un air de fantaisie à la tenue, alors qu’en exerçant sa fonction, l’intéressé reste sérieux et professionnel.
Le coton et le polyester ne sont plus les principaux tissus exploités dans la création de ces vestes. Désormais, les matières comme la soie, la dentelle, le lurex et le velours sont utilisés dans la fabrication de ces tenues. Une telle diversité des modèles brise les barrières puisque les travailleurs ne sont plus soumis aux contraintes du port des habits dépassés et dévalorisants.
La couleur des tenues de certaines professions n’est pas prédéfinie, laissant ainsi le choix libre à l’établissement ou à chaque employé. Un tablier blanc sobre est à la mode, tout comme les vestes imprimées dans un ton pastel, irisé, bleu canard ou violet.

Les bonnes tenues pour les métiers à risques et classés dangereux

Les vestes et les pantalons ne sont pas suffisants pour protéger au mieux les personnes qui exercent des fonctions à risques et dangereuses. Des chaussures adaptées et des accessoires doivent compléter ces accoutrements.

  • Les verriers doivent avoir une veste et des pantalons de sécurité réfléchissants, ainsi que des chaussures de protection haute.
  • Les désamianteurs ont besoin d’un sac pour ramasser les déchets et d’un kit pour l’amiante.
  • Les métallurgistes et les soudeurs doivent revêtir des manchettes, des gants, des combinaisons et des guêtres.
  • Les chimistes et les biologistes doivent porter des lunettes de protection monobloc et des tenues antiacides.

Les petits plus

Les fabricants n’hésitent pas à ajouter un peu de fantaisie dans leur création, tout en préservant les critères de base qui définissent ces tenues. La personnalisation peut se faire à l’aide de la broderie, en cousant le logo ou le nom de l’enseigne sur la veste. Certaines marques optent également pour de la sérigraphie. Ces petits détails singularisent les modèles et ne doivent jamais être négligés.


Garantie de panne mécanique : trouver un spécialiste en ligne
Où faire ma carte grise à Paris ?