Comment importer une voiture d’Italie ?

Près de 90 % des foyers français possèdent chacun d’au moins une voiture. En effet, avoir un véhicule de transport est une nécessité, surtout dans les zones rurales. D’ailleurs, plusieurs options d’achat s’offrent à vous. Actuellement, de nombreuses agences proposent des facilitations de l’acquisition de votre automobile. En guise d’exemple, l’importation de voitures d’Italie est un bon choix. Mais comment le faire ?

Comment importer une voiture ?

Pour importer une voiture, beaucoup de conditions sont à respecter. L’importation d’un véhicule d’un pays de l’Union européenne est plus facile que d’autres pays en dehors de la Zone Euro. Le principal avantage est qu’il n’y a pas de charge douanière dans ces pays tels que l’Italie. Pourtant, la TVA devrait être acquittée. En effet, la TVA devrait être réglée dans le pays récepteur. Dans ce cas, la voiture doit être achetée hors TVA en Italie. Dans le cas contraire, vous avez le droit de demander un remboursement. Ensuite, pour avoir une immatriculation, vous devez disposer d’un quitus fiscal ou du certificat fiscal. Vous pouvez le retirer au plus tard quinze jours après l’importation de l’automobile. Pour avoir ce quitus, vous devez fournir une traduction certifiée du certificat d’immatriculation du pays d’origine et de la facture de vente. Finalement, la préfecture exerce une vérification de la conformité technique du véhicule. Si vous envisagez d’importer une voiture d’Italie, auto import Italie vous donnera plus d’informations.

Pourquoi importer une voiture d’Italie ?

Il existe plusieurs raisons d’acheter un véhicule en Italie. D’abord, les prix des voitures en Italie sont très abordables par rapport à ceux en France. Il est possible d’avoir une différence de prix de 15 % à 30 %. Même s’il y a de différentes charges fiscales, ces prix restent attractifs. En plus, il est possible de réserver des modèles avant sa sortie d’usine. À vrai dire, beaucoup de voitures de marque étrangère tardent à arriver en France. Du coup, il est mieux de commander le véhicule avant sa sortie officielle. Pour ce faire, il est nécessaire de faire appel à une agence auto import italie. Puis, l’importation vous permet d’en procurer des versions qui ne sont pas disponibles en France. De plus, les contrôles techniques italiens sont valables en France. Effectivement, une voiture déjà immatriculée dans un pays dans la Zone Euro ne nécessite plus un nouveau contrôle technique en France. Il faut juste que le dernier visite technique date de moins de 6 mois. Ainsi, si vous avez envie d’une nouvelle automobile, recourez à l’importation d’Italie.

Comment immatriculer votre véhicule importé d’Italie ?

Rouler au volant d’un véhicule importé sans certificat d’immatriculation est illégal. Dans ce cas, vous devez obligatoirement penser à obtenir de votre carte grise. Heureusement, les démarches se font intégralement sur une plateforme en ligne. En effet, vous devez fournir les documents concernant votre identité ainsi que votre véhicule. D’abord, téléchargez le modèle de demande Cerfa de certificat d’immatriculation, remplissez-le et signez au bas de la page. De plus, envoyez votre pièce d’identité accompagnée d’une justification de domicile. Ensuite, fournissez le contrat de vente. Ce dernier est d’habitude rédigé suivant la langue officielle du pays d’origine, c’est-à-dire en langue italienne. Cependant, il faut le traduire en français avant de l’expédier dans le site web. Puis, n’oubliez pas de joindre le certificat d’immatriculation du pays d’origine et l’équivalent du non-gage. Il y a aussi la preuve d’une visite technique de moins de six mois au cas où le véhicule a déjà existé plus de 4 ans. Finalement, présentez aussi le certificat de conformité européen de l’automobile que vous avez achetée via auto import italie. Ainsi, vous devez engager le plus vite possible ces procédures afin d’éviter d’être punis par la loi en vigueur en France.

Quelques conseils avant d’importer une voiture d’Italie

Pour importer une voiture d’Italie, il est avantageux de faire appel à une agence. Elle vous permettra d’être en conformité avec les services d’administrations italiennes. En plus, le rapatriement du véhicule est organisé et l’achat est sécurisé. Vous n’avez plus à chercher une compagnie d’assurance qui accepte de se charger de la voiture avec des plaques d’immatriculation non française. Effectivement, le véhicule que vous envisagez d’importer en France doit posséder une immatriculation provisoire. Il doit aussi être exempt de gage. Ainsi, l’agence auto import italie joue son rôle en vérifiant l’état de la voiture et la solvabilité du vendeur. En fait, beaucoup d’Italiennes optent pour une location avec option d’achat. Du coup, il faut bien enquêter sur l’automobile à acheter. Une fois que les conditions sont remplies, vous pouvez bloquer la voiture en envoyant une avance à titre d’acompte. En outre, l’agence s’occupe de l’organisation du rapatriement du véhicule et du voyage. Finalement, même en cas de litige entre le vendeur et vous, elle prend en charge des négociations. Sur ce, si vous avez un projet d’acheter une voiture en Italie, n’hésitez pas à faire appel à des agences d’importation.

Pourquoi choisir un toit en membrane élastomère ?
Garantie de panne mécanique : trouver un spécialiste en ligne