Voitures électriques et hybrides : les nuances et les différences

Par souci de l’environnement, la tendance est actuellement à l’écologie. Même les modes de transport cherchent à devenir le moins polluants possible. De nombreuses personnes commencent à délaisser progressivement leurs véhicules thermiques et optent pour des modèles plus verts à l’image des voitures 100 % électriques et hybrides. Toutefois, malgré le fait que ces deux genres de véhicules existent déjà depuis quelques années, nombreux sont ceux qui n’arrivent pas encore à faire la différence entre les deux. Quelles sont donc les principales différences entre ces deux types de véhicules ?

Les voitures 100 % électriques

Si depuis longtemps, les voitures à combustion interne alimentée à l’essence et au diésel régnaient en maître, il existe désormais des modèles dotés de motorisations dites alternatives tels que l’électrique, l’hybride et l’hydrogène. Les voitures électriques sont des véhicules totalement dépourvus de moteurs à combustion internes qui utilisent de l’énergie fossile pour les alimenter. Ils ne disposent donc que d’un ou plusieurs moteurs électriques installés sur l’un ou les deux essieux avant et arrière pour les propulser. Des moteurs alimentés par une grosse batterie le plus souvent installée sous le plancher et qui se recharge via prise domestique ou un chargeur spécialisé. Avec une bonne capacité de batterie, la voiture électrique est capable de proposer une autonomie importante allant jusqu’à plus de 500 km pour les modèles les plus performants.

Les modèles hybrides

En ce qui concerne la voiture hybride, il s’agit de modèles combinant les deux principaux systèmes de motorisation : la combustion interne et l’électrique. Il existe deux sortes d’hybridation : le « mild hybrid » ou hybridation légère et le « full hybride ». Si sur l’hybridation légère le petit moteur électrique ne sert que de support au moteur thermique de façon à diminuer son utilisation, sur le full hybride, celui-ci permet à la voiture de fonctionner uniquement à l’électrique. Pour les variantes hybrides rechargeables, tout comme les voitures 100 % électriques, la batterie alimentant le moteur électrique peut être rechargée sous secteur pour une autonomie allant de quelques dizaines de kilomètres, voire une centaine.

Autres différences notables

Il existe également d’autres critères qui différencient les deux types de véhicules surtout en termes d’impacts environnementaux. Contrairement aux voitures thermiques, les véhicules électriques n’émettent aucun gaz nocif. Appelés également véhicules « zéro émission », les voitures électriques ont également la particularité de n’émettre aucun bruit, de ne requérir aucun ou très peu d’entretien pour un coût d’acquisition très attractif surtout avec les différents aides à l’achat. Quant aux véhicules hybrides, il s’agit de modèles très polyvalents aussi bien en ville qu’à la campagne, mais surtout faits pour la ville. Ils sont toutefois très économiques avec une consommation moyenne de moins de 2 l/100 km. Par contre, la voiture hybride est plus complexe et plus coûteuse en cas de panne.

Au final, quel budget prévoir pour acheter et entretenir une voiture électrique ?
Comment recharger une voiture électrique ?